Cinq éditeurs de Chatbots créent une interface open source commune

des éditeurs de Chatbots créent une interface open source commune 28 Fév

Créée en octobre 2018, l’association Alliance for Open Chatbots regroupe cinq entreprises, spécialisées dans l’élaboration d’agents conversationnels : Kynapse, Do You Dream Up, Living Actor, Kwalyse et Synapse. L’objectif principal de ce groupement est de développer une interface open source commune, capable de faire interagir les différents robots de discussion disponible sur le marché dans une optique de synergie. Plus d’informations à ce sujet avec OSS !

Les Chatbots : 80% des entreprises concernées d’ici 2020

Selon le cabinet Gartner (entreprise américaine de recherche et de conseil dans le domaine des techniques avancées), 80% des entreprises feront appel à des Chatbots d’ici l’année prochaine afin de répondre aux sollicitations de leurs clients, y compris dans le service technique. Aujourd’hui, les organismes qui ont recours à cette technologie sont obligés d’allouer à chaque processus un Chatbot indépendant. Par exemple, une banque a besoin de mobiliser un Chatbot pour traiter les demandes clients et un autre pour assister les conseillers dans leurs tâches quotidiennes. Quand on sait que ces dispositifs ne peuvent communiquer entre eux, l’emploi de cette technologie devient très coûteux, tout en restant chronophage et énergivore. Conscients de cette problématique, le collectif présidé par Katya Lainé, présidente de Kwalyse, entend réaliser une plateforme open source pouvant centraliser les informations véhiculées par les différents Chatbots utilisés en entreprise. S’exprimant à ce sujet, Patrick Séguéla, Directeur général de Synapse développement, a déclaré : « Nous devons créer une interopérabilité pour que nos Chatbots ne soient pas perçus comme un problème, mais comme une solution ».

Vers une démocratisation de la technologie de robots conversationnels

Par son initiative, Alliance For Open Chatbots ambitionne de concurrencer les grandes entreprises informatiques opérant dans ce segment, qui ont souvent tendance à imposer leurs normes sur le marché. Ce projet ambitieux vise également à faire émerger une typologie de Chatbots, pour que chaque « produit » soit conçu pour répondre précisément à un problème précis. L’association a reçu à ce jour une quinzaine de demandes d’adhésion formulées par des éditeurs de Chatbots français, et souhaite étendre ses activités aux pays du Vieux Continent, mais aussi au-delà.

Passionné par les métiers de l’Open Source ? Consultez nos formations d’excellence !