Open source et recrutement : 8 000 postes prévus en 2019 en France

Open source et recrutement france 2019 20 Déc

La demande en profils Linux et open source se fait de plus en plus croissante dans le secteur des IT, mais les talents sont une denrée rare sur le marché. Pour preuve, une étude de la fondation Linux réalisée en 2018 a révélé que 87% des entreprises ont beaucoup de mal à embaucher dans l’open source. Or, des milliers de postes seront offerts en 2019 dans ce secteur. Il y aura forcément des opportunités à saisir.

Une demande croissante tirée par la transformation digitale

Grâce aux grands projets de transformation numérique (digitalisation des marchés, sécurisation des SI, transition énergétique…), l’écosystème du logiciel libre connaît un rayonnement significatif qui se traduit par un besoin élevé en ressources humaines. Avec près de 60 000 collaborateurs enregistrés en 2018, les acteurs du secteur ont annoncé lors du Paris Open Source Summit un projet de recrutement de près de 8 000 salariés courant 2019.

Lors de ce rendez-vous européen du libre, les principaux acteurs du secteur, à savoir le Syndicat professionnel du numérique, l’Union des entreprises du logiciel libre et du numérique ouvert (CNLL) et le Systematic Paris Region, ont indiqué dans leurs rapports que le secteur pourrait peser environ 6 milliards d’euros d’ici 2021. On y apprend également que la croissance des recrutements est estimée à +6,2% par an jusqu’à 2021, ce qui représente de belles perspectives pour les demandeurs d’emploi dans le secteur des technologies, en particulier dans l’open source.

88% des demandes concernent les métiers de la production

Que les entreprises montrent un intérêt manifeste pour les spécialistes du libre est un phénomène relativement récent, ce qui expliquerait en partie la pénurie de talents dans le domaine. Les 8 000 postes annoncés lors du Paris Open Source Summit vont concerner la quasi-totalité des métiers liés au secteur, mais avec un besoin plus important pour les métiers de production (88% des besoins formulés). En plus, près de 1 000 recrutements sont prévus par les entreprises « pure player », c’est-à-dire celles qui n’utilisent que du code libre et le reste pour les autres entreprises du secteur des IT, de l’industrie, etc.

Par ailleurs, il faut signaler qu’il existe jusqu’à présent peu d’établissements qui assurent la formation des informaticiens spécialisés dans l’open source. Bien que le secteur recrute souvent des autodidactes, les employeurs sont majoritairement friands des étudiants ingénieurs diplômés et des professionnels disposant d’une expérience significative.

Open Source School est une école de référence dans la préparation aux métiers orientés opens source. Découvrez notre formation de 3 ans pour obtenir un diplôme bac+5.