Protection open source : Microsoft rejoint l’Open Invention Network avec 60 000 brevets en poche

Open invention network 25 Oct

Si Microsoft a longtemps été l’exemple type de la firme qui gardait le contrôle total de ses technologies, l’éditeur s’est récemment engagé aux côtés de l’Open Invention Network pour contribuer à la protection des projets open source face à un risque de plaintes pour violation de propriété intellectuelle. En rejoignant l’organisation, avec 60 000 brevets, la multinationale américaine compte aider Linux et les développeurs à booster l’innovation.

Le rapprochement entre Microsoft et Linux pour la cause du cloud

L’Open Invention Network a été créée en novembre 2005 par cinq investisseurs : IBM, Sony, Novell, Philips et Red Hat, dans l’optique de rassembler des brevets et les rendre accessibles aux entreprises. Se présentant comme une communauté de « non-agression » en matière de brevets, l’organisation compte actuellement 2 650 membres, dont Microsoft depuis peu. Ironiquement, le but initial de sa création était de faire face à certains géants du numérique comme Microsoft qui avait, à l’époque, une vision très différente de celle de Linux et de la question des logiciels libres de droit. Après les procès de Tom Tom (2005) et après avoir fédéré de nombreux constructeurs autour d’Android pour faire barrage à Linux, Microsoft a décidé de se ranger progressivement du côté de la tendance cloud en intégrant dans un premier temps la Linux Fondation en 2016 en tant que membre « platine ».

Une arrivée de taille dans le monde de l’open de source

L’arrivée de Microsoft dans l’OIN est un évènement de taille, puisque le géant des systèmes d’exploitation ne vient pas les mains vides ; il apporte près de 60 000 brevets qui seront mis à la disposition des membres de la structure sans risque de violation des droits et sans royalties. Il faut souligner qu’avant l’arrivée de Microsoft, l’organisation comptait près d’un millier de brevets. Une nouvelle étape dans le domaine du cloud a donc été franchie, car les brevets seront accessibles dans les fonctionnalités Linux et aux acteurs de l’open source.

Intéressé par un secteur d’activité bouillonnant ? Découvrez le panorama de notre programme bac+5 adapté aux besoins des entreprises !