La technologie VR de Google devient open source

technologie VR Google open source 08 Juin

La technologie Seurat n’aura finalement duré qu’une année avant de basculer vers l’open source. L’annonce a été faite début mai 2018, par Google, lors de la 11e édition de la conférence des développeurs I/O, en Californie. Éclairage.

Pour une adoption plus large par l’industrie

L’open source séduit de plus en plus les entreprises en recherche d’innovation basée sur la réalité virtuelle. Google en fait un axe stratégique pour augmenter les chances que son outil VR soit largement adopté par le monde industriel. Un an après sa présentation officielle, Seurat s’ouvre ainsi à la communauté des développeurs. Cette technologie permet de projeter des scènes 3D complexes en mettant plus l’accent sur les parties visibles par l’utilisateur que sur l’affichage intégral des scènes.

L’annonce du passage en open source de la technologie Seurat intervient le jour même de la sortie du casque de réalité virtuelle autonome Lenovo Mirage Solo, basé sur la plateforme Daydream de Google. « Seurat fait partie intégrante des solutions de VR lancées par Google et ses partenaires dans la gamme Daydream. Lenovo est pour l’instant le seul constructeur tiers à y participer avec son casque Mirage, sorti en mai aux États-Unis et d’ici fin juin en Europe ». (Source Toolinux). Le Lenovo Mirage Solo permet de profiter d’expériences profondément immersives avec des graphismes étonnants et un son spatialisé. Seurat peut être utilisée pour créer des scènes visuellement époustouflantes via vos propres applications VR et son passage en open source apporte une grande flexibilité dans la personnalisation de l’outil pour vos propres besoins.

Comment fonctionne la technologie Seurat ?

Seurat fonctionne selon l’angle de visualisation des scènes VR. En général, celles-ci sont visualisées à partir d’une zone d’affichage limitée, ce qui facilite à cette technologie le travail d’optimisation géométrique et des textures d’une scène quelconque. Elle utilise en entrée des images RGBD pour ensuite produire un maillage texturé, en ayant en vue un nombre configurable de triangles, la taille des textures et le taux de remplissage. Cela permet de créer des scènes ultra-simplifiées que les méthodes classiques ne permettent d’obtenir. Ainsi, la vie devient plus simple pour les créateurs de contenus VR!

L’Open Source School est présente sur 6 villes françaises. Elle a pour ambition de vous accompagner pour vous aider à concevoir, réaliser et diriger des projets open source d’envergure internationale.