Mozilla lève plus d’un demi-million de dollars au profit de plusieurs projets open source

Mozilla Firefox 13 Oct

C’est une bonne nouvelle pour la communauté du logiciel libre ! Mozilla reconduit le programme Mozilla Open Source Support (MOSS) qui soutient les petits projets open source, notamment ceux axés autour de la sécurité et de la sureté. La fondation a en effet réussi à lever un total de 539 000 de dollars lors de cette dernière mise à jour du programme. Les détails.

Les 5 projets bénéficiaires

Ushahidi, une plate-forme logicielle open source pour le crowdsourcing, le suivi, la visualisation et la réponse aux rapports de personnes « capturées dans les tourments politiques ou soumises à des abus gouvernementaux ou de vigilance », a bénéficié d’un financement à hauteur de 194 000 $. D’autres projets œuvrant pour « un Internet gratuit et sain » ont reçu des aides dans le cadre de ce programme.

  • Ainsi, 125 000 de dollars sont allés au projet webpack, un chargeur de module JavaScript populaire, pour aider l’équipe du projet à implémenter WebAssembly en tant que module de première classe. Cela permettra à WebAssembly de devenir plus accessible et plus facile à utiliser pour tous les développeurs ;
  • RiseUp, un service de courrier électronique sécurisé à destination des personnes et des groupes qui militent pour « un changement social libérateur », a reçu une enveloppe de 100 000 $ ;
  • Phaser, le moteur de jeux open source HTML5, a bénéficié de 50 000 dollars pour financer le développement de la version 3 ;
  • Enfin, mod_md, un module qui utilise le protocole ACME (RFC Draft) pour automatiser l’émission des certificats dans le but de faciliter le déploiement et l’utilisation du https, a, quant à lui, reçu 70 000 dollars.

Prochaine destination : l’Inde !

Depuis le lancement du programme MOSS en 2015, la fondation Mozilla a soutenu financièrement de nombreux projets qui partagent avec elle les mêmes principes de développement. La fondation n’hésite pas à faire preuve de générosité en versant des montants conséquents pour la bonne cause. Par la suite, le programme MOSS souhaite s’intéresser à des régions restées jusqu’ici dans l’ombre malgré leur énorme potentiel. Ainsi, lors des prochaines phases de financement, le MOSS projette de commencer par l’Inde, et pour cause. Même si ce pays abrite l’une des plus fortes concentrations de startups et de porteurs de projets open source à l’échelle mondiale, ces derniers sont plutôt marginalisés et n’ont pas accès aux mécanismes de financement dont bénéficient leurs pairs occidentaux !

L’OSS, l’école N°1 du logiciel libre en France, vous offre la chance d’accéder à l’univers de l’open source grâce à sa formation initiale, continue ou en alternance !