Voiture autonome : Baidu partage sa technologie en open source

Voiture autonome : Baidu mise sur l’open source 27 Juil

Baidu a dévoilé son intention de mettre son logiciel pour voitures autonomes sur une plate-forme open source afin que des concepteurs externes puissent en tirer profit. Le géant chinois dispose d’ailleurs d’un centre de recherche et développement au cœur de la Silicon Valley où il teste ses véhicules.

Baidu fait de l’ouverture une arme de guerre

En mettant sa plate-forme dédiée au véhicule autonome (baptisée « Project Appolo ») à la disposition d’autres acteurs de l’industrie, Baidu lance un signal fort à ses concurrents. En effet, les observateurs estiment que Baidu dispose maintenant de suffisamment d’avance pour concurrencer des leaders mondiaux de la taille de Tesla, Google ou encore Uber. Les outils de Baidu seront accessibles en open source à partir de cette année, conformément à la volonté de l’entreprise qui se dit prête à partager sa technologie du véhicule autonome avec les constructeurs automobiles et sous-traitants qui souhaitent faire leur entrée dans le domaine afin de leur permettre de lancer facilement, et à coût optimisé, leurs projets liés à la mobilité autonome. Il faut noter que contrairement à Baidu, les leaders de la voiture autonome comme Google et Uber ne laissent filtrer aucune information sur les technologies développées au sein de leurs centres de recherche.

Une alliance autour des technologies open source

Baidu aspire à créer une alliance axée autour des technologies open source relatives à la voiture autonome et collabore dans ce sens avec BMW et Microsoft. Ce dernier va notamment utiliser son outil cloud Microsoft Azure pour développer et promouvoir la plateforme Apollo de Baidu à l’échelle internationale. Dans un premier temps, le géant chinois partagera ses technologies dédiées à la gestion de navettes autonomes sur routes fermées dès juillet 2017, avant d’ouvrir celles destinées aux véhicules autonomes sur routes ouvertes. Baidu ambitionne de produire et de commercialiser son premier véhicule autonome en Chine dès 2018. Affaire à suivre donc !

Le monde de l’open source vous intéresse ? Vous avez aujourd’hui la possibilité d’y faire carrière grâce au programme de l’OSS , L’école de l’open source et du logiciel libre !