L’open source : ce secteur porteur qui manque cruellement de talents !

L'open source, secteur qui manque cruellement de talents 16 Sep

Le dernier rapport annuel sur l’emploi dans le domaine du logiciel libre de la fondation a été rendu public. Elaboré par Linux en collaboration avec Dice, l’Open Source Jobs Report a été mené auprès de plus 400 responsables de recrutement et plus de 4 500 professionnels issus des quatre coins de la planète. Décryptage !

87% des recruteurs peinent à trouver les bons profils

Il ne fait pas l’ombre d’un doute que les technologies basées sur les logiciels libres sont en plein essor et que la demande des experts dans le milieu suit cette tendance. C’est en tout cas ce qui ressort du dernier rapport annuel de la fondation Linux. En effet, le rapport constate que le secteur reste « très porteur », et connait actuellement une progression spectaculaire qui nécessite déjà plus de talents à recruter. Selon les résultats de l’étude, 59 % des employeurs envisagent une augmentation du nombre de professionnels de l’open source dans leurs effectifs, soit 9% de plus comparé à l’année dernière. D’autre part, l’open source devrait recruter plus que les autres filières informatiques. C’est en tout cas l’avis de 65 % des responsables de recrutement interrogés.

D’un autre côté, le rapport note que les compétences open source demeurent une denrée rare sur le marché de l’emploi, et 87 % des recruteurs reconnaissent qu’il est laborieux de dénicher les bons profils. En conséquence, ils sont nombreux (79%) à mettre les bouchées doubles pour conserver les profils déjà embauchés.

Les métiers de l’open source les plus recherchés

Le sondage s’est également intéressé aux métiers de l’open source les plus prisés par l’entreprise. Sans surprise, les développeurs caracolent en tête ; ils sont recherchés par 74% des recruteurs. Ils sont suivis par les DevOps (58%). Pour ce qui est des compétences spécifiques, la plus recherchée reste la maîtrise des technologies Cloud (51%), suivie de la maîtrise des technologies de mise en réseau (21%).

Pour maximiser les chances de réussite de votre projet professionnel dans les métiers de l’open source, découvrez la première école française du logiciel libre.